Toutes les choses qu’il faut encore savoir avant de se faire tatouer

Longtemps considéré comme étant tabou et uniquement réservé aux délinquants, le tatouage s’est aujourd’hui démocratisé.  Il est devenu cool de s’en faire-un si bien que c’est devenu un vrai phénomène touchant un large public. Le tatouage est considéré aujourd’hui comme étant un accessoire de mode  au même rang que les bijoux comme les colliers ou les bagues. On se fait ainsi tatouer comme on s’offre une nouvelle paire de boucles d’oreilles. Ce sont surtout les célébrités qui ont contribué à cet engouement pour le tatouage à l’instar des footballeurs célèbres ou des chanteurs les plus en vogue du moment. Cependant, se faire tatouer n’est pas un geste sans conséquences et devrait se faire en parfaite connaissance de causes et de faits. Mais quels sont ces faits ? Qu’y a-t-il sur le tatouage que l’on ignore encore jusqu’à ce jour ? Voici toutes les choses qu’il faut encore savoir avant de se faire tatouer :


Prendre le temps de réfléchir

 

Prendre le temps de réfléchir

Prendre le temps de réfléchir

En ce moment, que ce soit dans les blogs ou sur les divers réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram, mais aussi dans les magazines et à la télévision, la mode est aux tatouages. Qu’il s’agisse de stars ou monsieur et madame Tout-le-monde, l’influence est énorme sur la génération actuelle. Les motifs sont nombreux : lettre, citation, plume, … autant de tatouages tendances qui attirent bons nombres de personnes. Cependant, qui dit mode dit phénomène passager, quelque chose dont on se lasse très vite. Pourtant, un tatouage n’œuvre pas vraiment dans ce sens là, d’où l’importance, voire l’obligation, d’y réfléchir à deux fois avant de prendre la décision de se faire encrer la peau. Certes, la tentation est énorme mais rien ne vaut une décision bien réfléchie, surtout en termes de tatouages. Pensez aux vraies raisons pour lesquelles vous vous lancez dans cette aventure à vie : il faut qu’elles vous tiennent vraiment à cœur pour éviter que vous regrettiez un jour.

Choisir un bon tatoueur

 

Choisir un bon tatoueur

Choisir un bon tatoueur

Avant de se faire tatouer, il faut également savoir que le choix d’un bon tatoueur est une condition nécessaire. C’est évident mais il faut à chaque fois le préciser vu son importance. En effet, du tatoueur dépend la réussite ou non du tatouage. Même si nombreux sont les tatoueurs sur le marché depuis que le phénomène s’est intensifié, ils ne sont pas forcément tous fiables. Ainsi, renseignez-vous bien au préalable auprès de ceux qui se sont déjà fait tatoué. Jetez un coup d’œil aux œuvres de ceux qui vous ont été recommandé et par la même occasion, visitez leurs locaux qui devront être nickels. Un bon tatoueur, non seulement est doué pour le dessin et possède une vraie passion pour et art mais en plus, il se doit d’être méticuleux sur l’hygiène.

Éviter le soleil

 

Éviter le soleil

Éviter le soleil

Avant de se faire un tatouage, il faut bien se mettre en tête qu’il faut éviter le soleil. Ainsi, si vous pensez vous pavaner avec votre tatouage fraîchement fait sur les plages en bikini, cette idée est à ôter de votre tête. Après une séance de tatouage, il faut se préserver des rayons de soleil pendant au moins deux semaines en cachant bien la partie tatouée pour que la cicatrisation se fasse normalement. Ensuite, même lorsque le tatouage est bien guéri, il ne faut pas trop l’exposer au soleil de peur de l’abimer surtout s’il s’agit d’un tatouage en couleur.  Par ailleurs, il est conseillé de se faire tatouer sur les zones du corps qui ne s’exposent pas trop au soleil pour éviter les mauvaises surprises.


Se faire tatouer dans les meilleures conditions

 

Se faire tatouer dans les meilleures conditions

Se faire tatouer dans les meilleures conditions

Une fois la décision de se faire tatouer prise, il va falloir bien se préparer à la séance de tatouage. En effet, cela n’est pas souvent précisé mais il est important de se faire tatouer dans les meilleures conditions. Évitez donc l’alcool, les anti-inflammatoires ou encore les aspirines qui fluidifient le sang, mais aussi la fatigue qui augmente le stress la veille de vote rendez-vous chez le tatoueur. Aussi, évitez de vous faire tatouer au moment de vos règles pour la gent féminine en particulier puisque votre sensibilité se décuple durant cette période. En bref, soyez au meilleur de votre forme le jour-J et affrontez cette grande décision en assumant totalement vos actes.

Les tatoueurs ont le droit de refuser un tatouage

 

Les tatoueurs ont le droit de refuser un tatouage

Les tatoueurs ont le droit de refuser un tatouage

Il faut également savoir qu’un bon et vrai tatoueur passionné par son métier a tout à fait le droit de vous refuser un tatouage s’il trouve cela inapproprié. D’un autre côté, certains tatoueurs œuvrent tellement dans les gros projets artistiques qu’ils se donnent le droit de refuser un petit tatouage simple qui leur ferait perdre du temps. Ainsi, ne soyez pas étonné et ne vous découragez surtout pas  si votre rêve de tatouage tombe à l’eau à cause de cela. Il suffit de changer de tatoueur ou alors d’opter pour un motif plus approprié. Pour cette dernière option, le mieux est de demander conseil au tatoueur qui a refusé. Il aura sûrement quelques suggestions intéressantes qui seront également à votre goût.

Certaines zones du corps sont plus sensibles que d’autres

 

Certaines zones du corps sont plus sensibles que d’autres

Certaines zones du corps sont plus sensibles que d’autres

Concernant le tatouage, certaines zones du corps sont évidemment plus sensibles que les autres. Même si se faire tatouer n’est jamais sans douleurs, certaines parties du corps peuvent faire plus mal que les autres. Ainsi, pour les plus douillets et les débutants en matière de tatouages, évitez les zones comme les paupières, les cuisses, les bras, les pieds, les mains ou l’aine car à ces endroits, les terminaisons nerveuses sont plus nombreuses.

Il est possible de cacher un tatouage par un autre tatouage

 

Il est possible de cacher un tatouage par un autre tatouage

Il est possible de cacher un tatouage par un autre tatouage

Heureusement pour les décisions prises à la hâte ou dans le temps de votre jeunesse insouciante qu’il est possible de cacher un autre tatouage que l’on regrette ou qui est raté par un nouveau. Le détatouage est également une option mais qui reste extrêmement douloureuse et onéreuse. C’est pour cela que le recovering a été inventé : une méthode qui consiste à dissimuler un ancien tatouage par un autre, bien meilleur. Il faut que le nouveau tatouage soit plus grand que l’ancien et ce type d’intervention nécessite absolument un savoir-faire professionnel.

Il est possible de tatouer sur une cicatrice

 

Il est possible de tatouer sur une cicatrice

Il est possible de tatouer sur une cicatrice

Tatouer une cicatrice est possible contrairement à ce que pourraient croire certains. Cependant, il faut absolument l’avis d’un dermatologue avant de passer à l’acte. Celui-ci vous informera de ce qu’il en est, en fonction de la cicatrice, de sa gravité et de sa taille.

Le tatouage temporaire est une arnaque

 

Le tatouage temporaire est une arnaque

Le tatouage temporaire est une arnaque

Le tatouage temporaire a énormément fait parler d’elle, il fût un temps. Il s’agit du vrai tatouage que l’on ne pique pas en profondeur afin que les pigments s’atténuent avec le temps en finissant par disparaitre en théorie. Cependant, dans la pratique, il s’agit d’un tatouage dont les pigments restent en donnant un motif flou, moche et pas fini. C’est donc une forme d’arnaque à éviter. Ainsi, si vous souhaitez un tatouage éphémère, optez plutôt pour les tatouages au henné ou les formes de tatouages éphémères que l’on retrouve sur le marché actuel. Ils partent au bout de quelques jours, certes, mais sont préférables au tatouage temporaire.

Le tatouage est autorisé pour les femmes enceintes

 

Le tatouage est autorisé pour les femmes enceintes

Le tatouage est autorisé pour les femmes enceintes

Selon certaines idées reçues, il est interdit de se faire tatouer lorsque l’on est enceinte. Cependant, cela n’est pas interdit même si cela n’est pas ce qu’il y a de plus conseillé. En effet, les dangers et risques résident dans le fait que la future maman en ressentant la douleur de l’aiguille peut avoir certaines tensions qui se répercuteront sur le bébé.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire