Tatouage – Est-ce à la mode ou est-ce une épidémie?

Le tatouage semble avoir pris une grande ampleur ces derniers temps mais le phénomène ne date pourtant pas d’hier. En effet, la pratique du tatouage existe depuis des siècles et continue encore aujourd’hui. On le perçoit de beaucoup de manières : un art, un moyen d’expression, un moyen de rébellion,un bijou, un accessoire, … mais est-ce une mode ou pire, une sorte d’épidémie ? D’autres le mettent même au même rang que l’alcoolisme, le tabagisme ainsi que les autres troubles du comportement. Le point donc sur le tatouage et les raisons pour lesquelles les personnes se tatouent.


Les tatouages de stars

Les tatouages de stars

Les tatouages de stars

De nombreuses célébrités sont tatouées: Rihanna, David Beckham, Shym, Angelina Jolie, Justin Bieber, Mike Tyson, Miley Cyrus, Taylor Swift, … et on sait tous que ces personnes ont une grande influence sur monsieur et madame tout le monde, mais surtout les plus jeunes et notamment les plus influençables qui sont les adolescents. Ces stars, en exhibant leurs tatouages, suscitent un besoin de les copier chez les fans. Ce sont les jeunes qui y sont le plus sensibles. Ainsi, si une star donnée porte un ou plusieurs tatouages, cela devient un must à suivre, une tendance, une mode. Dans ce cas là, la raison de se faire tatouer est purement pour ressembler ou avoir le même tatouage que telle ou telle célébrité. Il s’agit la plupart du temps d’un seul tatouage ou du moins de quelques petits tatouages discrets. Même si le risque est de regretter un jour ce choix vu que la mode se démode, il y a pire : ces gens qui se recouvrent de tatouages et qui en veulent toujours plus ; dans ce dernier cas, on parle d’addiction. Cette dernière, surtout chez les jeunes, peut commencer par un simple vouloir de ressembler à une star donnée ou de suivre la tendance actuelle, mais en réalité, elle renferme une problématique plus profonde. https://www.youtube.com/watch?v=VMCyRN8DDOI

La dépendance au tatouage

La dépendance au tatouage

La dépendance au tatouage

La dépendance en général est un trouble psychique lié au corps. Elle est causée par un ensemble de facteurs comme la famille, l’environnement, l’histoire personnelle, … Certains ont même à la naissance une prédisposition à la dépendance lorsqu’un parent en souffre. La dépendance au tatouage est ainsi un trouble psychique étroitement lié au corps. Ces dépendants au tatouage  souffrent intérieurement et ont du mal à exprimer leurs émotions. Ainsi, via l’acte de se faire tatouer, les sensations remplacent l’émotion et deviennent un pur plaisir, si bien que la personne va chercher à chaque fois à les ressentir. Comme l’alcoolisme ou la toxicomanie,  l’addiction au tatouage est d’origine psychique mais engage entièrement le corps. Inconsciemment, l’accro au tatouage travesti son état d’être mal dans sa peau en exprimant sa souffrance psychique sur sa peau. Les tatouages peuvent donc refléter des blessures cachées ou oubliées, des troubles de l’identité, des malaises familiaux et bien d’autres problèmes encore. C’est souvent à l’adolescence que commence cet engouement pour le tatouage. C’est à ce stade qu’apparaissent toutes sortes de remise en cause sur l’identité, la personnalité, … Faute de trouver des mots ou d’autres moyens d’expression, les jeunes se tatouent. Le danger est que ces jeunes pensent, en se tatouant, suivre un phénomène de mode, alors qu’inconsciemment, il s’agit d’un premier pas vers cette dépendance, cette épidémie du tatouage. Parfois, chez les adolescents, le tatouage est également un moyen de rébellion contre l’autorité, les parents, la société. C’est aussi une sorte de défi envers soi-même puisque la douleur ressentie à chaque fois que l’on se tatoue est une forme de dépassement de soi. https://www.youtube.com/watch?v=4nQxPBslAw0

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire