Les signes qui montrent que l’on est prêt pour un tatouage

La décision de se faire tatouer ne doit jamais se faire sur un coup de tête et par impulsivité. En paradoxe avec l’image que peut refléter un tatouage ou une personne tatouée, l’acte doit résulter d’une réflexion mûre et réfléchie. Pour les personnes qui y pensent depuis un bon moment, qui cogitent sur le sujet depuis pas mal de temps, comment savoir que l’on est enfin parée à passer le cap ? Il y a des signes qui ne trompent pas à ce sujet. En voici justement les principaux qui prouvent que l’on est prêt pour un tatouage :

 


Etre fixé sur le motif à tatouer

Etre fixé sur le motif à tatouer

Etre fixé sur le motif à tatouer

Si on hésite encore sur le motif à se faire tatouer c’est que l’on n’est pas encore assez mûre pour passer à l’acte. En effet, avant de se faire tatouer, il s’agit de l’une des premières choses à déterminer. Si le motif est certain et que l’on est sûre de ne plus changer d’avis là-dessus c’est que l’on peut sans aucun doute prendre rendez-vous chez son tatoueur pour concrétiser le fruit de ses longues réflexions sur le sujet.

 

Etre conscient sur l’indélébilité du tatouage

Parfois, on est absorbé par le côté esthétique et bijou du tatouage que l’on oublie le côté sérieux de la chose : son indélébilité. Il faut savoir qu’un tatouage se garde à vie, c’est-à-dire que ce motif que l’on va se faire encrer sur la peau y restera pour toujours. Une fois qu’on prend conscience de cet aspect-là, que faire marche arrière ne sera pas possible après l’intervention, c’est que l’on est assez responsable pour l’assumer à vie. Certes, on peut aujourd’hui se faire enlever un tatouage que l’on regrette avec les avancées de la technologie mais cela coûte cher, tant en argent qu’en temps et leur efficacité n’est pas encore assurée. Le mieux c’est donc de réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte.

 

Assumer le tatouage à vie

Avec l’indélébilité du tatouage, on doit évidemment pouvoir l’assumer en tout temps et à vie. Si on est certain de ne pas en avoir honte et de ne pas en être gêné à un moment donné, on peut se faire tatouer. Pour ce faire, il faut choisir un motif en adéquation avec sa personnalité, sa manière de vivre, et ses propres goûts. Il en résultera que l’on aimera forcément toujours ce tatouage quoi qu’il arrive.

 


S’assurer que le tatouage vieillira bien

S’assurer que le tatouage vieillira bien

S’assurer que le tatouage vieillira bien

Il n’y a rien de pire qu’un tatouage qui vieillit mal. Même si le motif est idéal, lorsqu’il commencera à s’user avec le temps, on peut être amené à regretter son tatouage. Pour que cela n’arrive pas, il faut choisir le bon endroit du corps pour mettre son motif : une zone qui résiste plus aux années que d’autres comme le poignet, la nuque, ou encore la cheville. Il est également important de choisir un salon de tatouage fiable, qui utilise des produits de qualité, notamment en ce qui concerne l’encre. Il est aussi important de prendre soin de son tatouage en prenant soin de sa peau par la même occasion (éviter les rayons du soleil, hydrater sa peau, etc.). Il faut penser à tout cela avant même de se faire son tatouage pour être jugé prêt à passer à l’acte.

 

Pouvoir en prendre soin pendant la cicatrisation

La cicatrisation du tatouage est un moment clé où les soins sont importants pour assurer la réussite du motif. Il faut être prêt à s’occuper de la plaie en écoutant et en suivant bien tous les conseils de l’artiste tatoueur : appliquer de la crème, protéger la cicatrice, nettoyer la zone tatouée, etc.

 

Etre fixé sur l’endroit du corps à tatouer et être conscient de l’éventuelle douleur

Si on est fixé sur l’endroit du corps où poser son tatouage c’est que l’on est prêt à passer le cap. Avec cela, il faut aussi être conscient du fait qu’un tatouage n’est pas sans douleur. Certes, cela dépend de la capacité de chacun à endurer la douleur et de la zone du corps à marquer mais la douleur se fera bien ressentir dans tous les cas. Il est essentiel de se renseigner là-dessus avant de se faire tatouer pour éviter les mauvaises surprises.

 

Avoir prévu le budget exact pour le tatouage

On ne se lance pas dans le tatouage sans avoir prévu le budget qui correspond à ses exigences. Il faut savoir que les tarifs de tatouage varient selon la taille, la difficulté du motif, le temps passé à le faire et le matériel utilisé. Le tarif peut aussi varier selon le salon de tatouage et l’artiste tatoueur. Il est important de se renseigner là-dessus et de préparer le budget exact pour le tatouage.

 

Avoir prévu le temps que cela va prendre

Avoir prévu le temps que cela va prendre

Avoir prévu le temps que cela va prendre

Le temps que prend l’acte de se faire tatouer varie aussi selon le motif choisi. Il se peut qu’il soit nécessaire pour le tatoueur de réaliser le tatouage en deux fois si le motif est compliqué ou de grande taille. Il faut en être conscient au préalable pour ne pas être pris au dépourvu au moment où cela arrive. Prévoir un deuxième rendez-vous est donc nécessaire si le tatouage choisi ne se fait pas en une seule fois.

 

S’être renseigné sur de nombreux tatoueurs

Un tatouage est réussi si le tatoueur qui l’a réalisé est compétent, expérimenté, fiable et sérieux. Il est important de se renseigner au préalable sur les artistes tatoueurs les plus recommandés avant de prendre rendez-vous. Il est important d’en connaître plusieurs afin de pouvoir orienter son choix selon ses attentes car il faut savoir que chaque artiste tatoueur possède son propre style.

 

Avoir rencontré le tatoueur

Une fois son choix fait sur le tatoueur qui correspond à ses attentes, il faut le rencontrer pour en savoir un peu plus sur son travail mais aussi pour lui faire part de ses projets en termes de tatouage. La prise de rendez-vous est essentielle pour discuter du futur tatouage, pour avoir son avis, pour connaître sa manière de faire et pour voir son salon de tatouage. Il s’agit d’avoir une idée de ce qui va se passer et avoir son avis de professionnel sur ses attentes.

 

Avoir testé le motif

Après l’entretien avec le tatouer, si le motif est validé, il est conseillé de tester le modèle sur la zone du corps exacte souhaitée avant de passer à l’acte. Si ce test est validé c’est que l’on est prêt à se faire réellement tatouer. Le test est proposé par le tatouer qui imprime le dessin et le colle sur la peau comme un tatouage temporaire de type décalcomanie. C’est le moyen de s’assurer que l’emplacement est parfait et que le motif convient.

 

Avoir choisi son accompagnateur le jour J

On peut très bien aller se faire tatouer tout seul comme un grand mais c’est plus rassurant d’avoir quelqu’un de confiance avec soi le jour J. Il s’agit d’un accompagnateur qui saura rassurer, écouter et tenir compagnie tout le long de l’acte de se faire tatouer.

 

Etre prêt à affronter le regard des autres et leurs questions

Le tatouage est permanent, il faut toujours le rappeler. Puisqu’on le portera à vie et que malgré une démocratisation de la pratique, elle reste encore mal vue dans certaines circonstances, il faut se tenir prêt à affronter le regard des autres mais aussi à répondre à leurs questions sur la raison de ce tatouage, sa signification, etc. Certes, il ne s’agit pas de devoir se justifier mais tout simplement de pouvoir en parler fièrement et sans complexe quoi qu’il arrive.

 

Conclusion

Lorsqu’il s’agit de tatouage, assumer et être responsable sont les maître-mots. Le tout est d’être conscient de tout ce que cet acte implique et d’agir en conséquence. Aussi, il est important d’aimer son tatouage, non pas comme un phénomène de mode mais comme faisant désormais partie entière de son corps.

 

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire