Quelle partie du corps choisir pour se faire tatouer?

Le choix de l’emplacement du tatouage sur le corps est aussi important que le choix du motif. Ils sont d’ailleurs liés et nécessitent mûre réflexion avant toute prise de décision. En effet, un petit papillon n’aura pas le même rendu au poignet et sur le dos par exemple. Tout est une question de goût personnel mais pour ceux qui hésitent, il faut se poser quelques questions au sujet de la visibilité du tatouage (souhaitez-vous qu’il soit visible par tous, souhaitez-vous pouvoir le dissimuler à certains moments ou le voir tout le temps, etc.). Sinon, voici tout ce qu’il y a à savoir sur les différentes parties du corps à tatouer :

 


Le dos

Le dos

Le dos

D’un point de vue technique, le dos est la partie idéale du corps humain pour se faire un tatouage. Non seulement la zone est la plus étendue mais aussi la plus plane et la plus lisse du corps pour réussir n’importe quel motif. En outre, la peau y est épaisse, ce qui minimise les douleurs au maximum. Les femmes préfèrent les tatouages dans le bas du dos pour le rendu sexy que cela confère. Les hommes, eux, aiment le recouvrir en entier ou partiellement au niveau des omoplates. Lorsque l’on se penche sur cette partie du corps pour se faire tatouer, cela signifie que l’on s’intéresse au passé, aux souvenirs. C’est également le symbole d’une partie de note vie que nous ignorons vu que le dos se situe dans l’ombre de la conscience. En gros, un tatouage dans le dos est le reflet d’un désir intuitif inconscient. Le motif pour un tatouage au dos est ainsi à choisir selon ses désirs inconscients. On peut montrer et cacher un tatouage au dos selon ses envies.

 

La nuque et le cou

La nuque et le cou

La nuque et le cou

La nuque et le cou sont d’étroites zones du corps humain qui n’acceptent que les tatouages de petite taille. Il y est difficile de se faire tatouer à cause des douleurs mais ce n’est pas impossible vu que de nombreuses personnes privilégient cet endroit. Les stars telles que Rihanna, Angelina Jolie, etc. sont les modèles qui ont fait que ce type de tatouage soit devenu populaire. Les significations d’un tatouage à la nuque sont à peu près les mêmes que celles d’un tatouage au dos dans la mesure où il s’agit d’une partie du corps qui se trouve derrière-soi. Cela renferme ainsi une idée de choses passées mais peut aussi servir à faire passer un message au suiveur. La plupart des motifs de tatouage optés pour cette partie du corps représente des symboles et des idéogrammes, mais le message à faire passer peut aussi être poétique via des citations, des mots, etc. Un tatouage dans la nuque ou dans le cou est plus ou moins visible mais peut être dissimulé par les cheveux s’ils sont assez longs ou par certains types de vêtements et accessoires. Toutefois, il reste discret et tout son charme réside dans le fait qu’il cultive le mystère auprès des autres. Chez certains animaux, la nuque est la zone de marquage au fer rouge. Pour nous, être humain, cette zone supporte le poids de la société, tout comme l’épaule. Un tatouage dans ces zones du corps peut alors être une réponse aux diverses pressions imposées par la société ou tout simplement l’entourage. Le choix d’un tatouage à la nuque ou au cou privilégie ainsi l’esthétisme et un désir de s’exprimer, de communiquer.

 

L’épaule

L'épaule

L’épaule

L’épaule, tout comme la nuque et le cou, supporte le poids des pressions que la société cause. C’est une zone où l’on se tatoue pour faire passer, inconsciemment, un message aux autres, comme une sorte de réponse aux réprimandes que l’on a pu recevoir au cours de notre vie. Mais un tatouage sur cette zone est également sensuel dans la mesure où on en dévoile une partie sans en faire trop. Ceux qui s’y sont déjà essayé ont attesté que la douleur se fait énormément sentir lors de l’acte de tatouage  sur l’épaule.

 


La poitrine

La poitrine

La poitrine

Les tatouages placés près du cœur, c’est-à-dire au niveau de la poitrine et des seins, sont le plus souvent dédiés à l’être aimé puisqu’ils ne sont pas visibles à tous. La poitrine est symbole d’émotions et un tatouage qui y est placé prend vie via la respiration qui le fera bouger. Parfois, les femmes placent le tatouage sur la zone du décolleté pour qu’il soit visible par moment. Cela accentue la sensualité, le côté sexy et mystérieux à la fois, et peut faire tomber dans la vulgarité si on en fait trop.  Toutefois, le sein peut aussi être symbole de protection et de sécurité, comme il est synonyme de générosité, de don, de refuge, d’intériorité ou de ressources. Une femme qui souhaite se tatouer au sein ou sur la poitrine renferme un désir ardent d’affirmer sa féminité et sa sensibilité. Les seins et la poitrine figurent parmi les zones les plus sensibles pour se faire tatouer. La douleur peut alors y être intense même si cela varie d’une personne à une autre.

 

La main, le bras, le poignet

La main, le bras, le poignet

La main, le bras, le poignet

La main, le poignet, le bras sont des zones prisées pour se faire tatouer. La douleur y est moindre mais en plus, ces zones permettent de faire des motifs à la fois voyants et discrets. En effet, on peut se faire tatouer au bras pour l’arborer à qui veut le voir quand on le souhaite mais on peut aussi le dissimuler sous un vêtement lorsqu’il le faut. Au poignet, c’est la discrétion assurée mais avec une touche d’esthétisme que la gente féminine apprécie particulièrement. Le tatouage sous l’avant-bras est particulièrement en vogue en ce moment ; le motif n’est alors visible que lorsque les bras sont ouverts. Dans la culture égyptienne, le bras, la main et l’avant-bras étaient symboles d’activité et ils représentent ainsi le prolongement de l’esprit. La symétrie des bras et des avant-bras sont signes d’équilibre, de pouvoir, de succès mais aussi de force. Lorsqu’on se tatoue à ces endroits, on casse de manière volontaire la symétrie qui règne. Il y a aussi un lien entre le symbole chinois du yin et du Yang et les bras ; le bras droit représente le mâle tandis que le bras gauche représente la femelle. C’est aussi une constitution de la continuité du lignage paternel et maternel. Lorsque l’on se tatoue au bras gauche, cela inclut une signification de prolongement du cœur. Le motif qui y est placé est alors l’instrument et le reflet de ses émotions.

 

La jambe et pied

La jambe et pied

La jambe et pied

Le pied et la jambe ont une signification phallique d’un point de vue de la psychanalyse mais cette connotation sexuelle n’a aucun apport avec les tatouages à cet endroit du corps humain. Dans le bouddhisme, dans les traditions chinoises et les traditions indiennes, les pieds signifient plutôt un lien entre le corps et la terre, dans la relation terre-ciel. Etant en contact direct avec le sol, le pied est là pour rappeler à chaque être vivant la dure réalité des choses : lois objectives de la vie. Se faire tatouer, soit aux pieds, soit aux chevilles, et ce, jusqu’aux jambes, c’est donner une dimension poétique de cette réalité de la vie. Ce sont plutôt les personnes objectives qui sont attirées ce type de tatouage.

 

La fesse

La fesse

La fesse

Les tatouages au niveau des fesses sont réservés aux personnes audacieuses, extravagantes et sans tabous. C’est une zone plutôt osée pour un tatouage, mais à la fois intime. Les motifs qu’on y inscrits sont alors dédiés à une personne proche en particulier. Généralement, cette partie du corps est peu sujette aux douleurs d’autant plus que la peau y est épaisse. La fesse peut se permettre tous les types de motifs mais pour ce qui est de la taille, il ne faut pas que le tatouage soit, ni trop petit ni trop grand afin d’avoir un meilleur rendu.

 

Conclusion

Toutes les parties du corps peuvent accueillir un tatouage mais certaines sont moins conseillées que d’autres pour des raisons diverses. Le tatouage sur le ventre par exemple est à éviter pour les femmes qui souhaitent encore enfanter car durant la grossesse, le motif s’élargi et se déforme pour ne plus retrouver sa forme initiale même après l’accouchement. De manière générale, les zones trop charnues sont déconseillées puisqu’elles ont tendance à déformer rapidement les tatouages. Pour ce qui est du tatouage sur le visage, on le considère souvent comme une provocation puisqu’il est la manifestation d’une forte rébellion chez le sujet tatoué. Il faut ainsi y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans le tatouage sur cette zone au risque de le regretter un jour. En bref, quel que soit l’endroit choisi pour y mettre un tatouage, il est toujours recommandé de tester un motif temporaire avant de se lancer dans la permanence pour éviter les mauvaises surprises et les regrets.

 

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire