Le tatouage de l’œil – A proscrire!!

Le tatouage de l’œil est une récente mode qui se répand peu à peu aux Etats-Unis. Cela s’est intensifié à cause d’un criminel surnommé « Eyeball » ayant souvent fait la une des médias  ces derniers temps. Son œil est en effet tatoué entièrement en noir. Cette pratique a déjà commencé il y a cinq années de cela mais depuis le procès de Jason Barnum, condamné pour tentative de meurtre et de cambriolages à 22 ans de prison, elle s’est accrue.  Pour une raison qui nous échappe encore totalement, son tatouage à l’œil fait sensation outre mer, ce qui est pourtant une pratique complètement dangereuse et à proscrire.


Injection d’encre sous la conjonctive

Injection d’encre sous la conjonctive

Injection d’encre sous la conjonctive

Le tatouage de l’œil n’est, heureusement, pas encore courant en France. Il s‘agit d’une pratique très risquée. Elle se fait en injectant de l’encre sous la conjonctive, une membrane transparente recouvrant la partie blanche de l’œil. En effet, entre la sclérotique et cette membrane transparente, il se trouve un espace virtuel dans lequel le sang diffuse en cas d’éclatement d’un vaisseau. C’est cette partie là que l’on colorie à l’encre pour le tatouage de l’œil. Plusieurs injections  sont nécessaires pour entièrement recouvrir l’œil et cela n’est pas sans douleur. De plus, aucune anesthésie n’est faite sur les tatoués durant l’opération. Par ailleurs, durant des heures après le tatouage, la personne pourra avoir des sensations de corps étranger à cause de la poche qui gonfle.

Les risques liés aux piqûres

 

Les risques liés aux piqûres

Les risques liés aux piqûres

Se faire tatouer l’œil n’est pas sans risques. Déjà qu’un tatouage ordinaire, sur une zone du corps où il est correcte de se faire tatouer, peut être dangereux alors imaginez ce que peuvent engendrer plusieurs piqûres et injections d’encre dans l’œil. En effet, étant réalisés par des personnes n’ayant eues aucune formation médicale, elles risquent de causer des dommages irréversibles. De plus, le matériel, dont l’encre, est souvent de provenance méconnue. Par ailleurs, introduire des aiguilles dont l’hygiène est douteuse peut être risqué. On a même recensé un cas de personne qui s’est retrouvée aux urgences en étant opéré après s’être fait tatoué le globe oculaire ; on dit qu’il aurait pu finir aveugle si l’intervention n’a pas été rapide.

Un cas possible de perte de vision définitive

Un cas possible de perte de vision définitive

Un cas possible de perte de vision définitive

Durant l’injection, des réactions inflammatoires peuvent arriver. Cela peut alors engendrer une sensibilité aux infections avec des douleurs chroniques qui peuvent également apparaître. Une injection mal faite ou avec un matériel non stérilisé peut aussi être la cause de conjonctivites qui se manifeste sous forme d’ulcérations de la conjonctive, ou aussi d’une inflammation oculaire ou uvéite. Il peut également y avoir perforation de l’œil si jamais le tatoueur venait à injecter l’encre dans la sclère. Un produit dangereux peut alors se retrouver dans l’œil ce qui est dangereux. En effet, si la pénétration se fait à l’intérieur de l’œil ou à l’intérieur de la sclère, des corps flottants peuvent apparaître et une lésion du nerf optique ou de la rétine peut aussi survenir. A long terme, ces risques altèrent la vision. Mais il y a pire : si jamais le produit est accidentellement injecté dans la cornée, une perte de la vision définitive peut arriver.


Une nouvelle mode dangereuse

Une nouvelle mode dangereuse

Une nouvelle mode dangereuse

Les autres complications à long terme de la pratique du tatouage dans l’œil ne sont pas encore connues puisqu’elle n’est apparue que depuis peu. Cependant, il est sûr qu’elles sont graves et irréversibles avec des possibilités de maladies oculaires graves et des problèmes de tension oculaire. Cette nouvelle mode est dangereuse si bien qu’il est impératif de l’arrêter tant qu’il est encore temps. De plus, réalisée sans aucune expérience médicale, il est tout simplement à proscrire de s’adonner à cette pratique. D’ailleurs, les corps médicaux divers, surtout les ophtalmologistes la déconseillent fortement.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire