La nouvelle tendance du tatouage Blackout

Le tatouage est la grande tendance depuis quelques temps. Il connait un essor incroyable si bien qu’on en voit de tous les genres. En effet, désormais, toutes les catégories de personnes s’y intéressent. Certains aiment les modèles discrets tandis que d’autres optent pour les grands tatouages. Mais une nouvelle tendance est en train d’émerger en termes de tatouage et elle est loin d’être discrète. Il s’agit du tatouage blackout qui est à la fois graphique et spectaculaire. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet :

 


Qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que c’est ?

Le blackout tattoo ou tatouage blackout a comme principe d’inverser la technique d’un tatouage classique. En plus clair, si avec un tatouage ordinaire on dessine le motif à l’encre noir ou à l’encre colorée, avec un tatouage blackout il faut pigmenter une grande surface de peau en laissant des parties vierges qui constitueront les dessins. Il est clair que ce type de tatouage ne peut donc se faire sur une petite partie de la peau. Il nécessite une plus large zone afin que le rendu soit meilleur. Aussi, il faut préciser que ce tatouage est très long à réaliser et peut s’avérer plus douloureux puisque l’encre recouvre une bonne partie de la peau ce qui fait que les aiguilles piqueront beaucoup plus qu’avec un tatouage classique. Il faut également noter que ce type de recouvrement de la peau est quasi impossible à effacer donc l’acte est irréversible. Il va falloir y penser mûrement avant de se lancer pour éviter les regrets surtout qu’il s’agit d’une mode. Par ailleurs, ce genre de tatouage imposant nécessite énormément de soins, non seulement après l’opération mais toute la vie. Enfin, puisqu’il prend plus de temps à faire tout en faisant dépenser plus d’encre et d’outils de tatouage, il est à envisager qu’il coutera plus cher qu’un tatouage classique.

 

Pourquoi cet engouement ?

Certes, le rendu de ce type de tatouage est exceptionnel, ce qui fait tout son charme mais il semble impliquer des tas de désavantages et de responsabilités à l’exemple des douleurs, des tarifs, des soins sans parler du fait que l’acte est irréversible. Alors pourquoi ce soudain engouement pour le blackout tattoo ? Il est à noter qu’à la base, la technique est celle utilisée pour la réalisation de certains tatouages tribaux. Avec l’aide des réseaux sociaux dont la fameuse plateforme Instagram, ces derniers ont énormément la côte dernièrement. Et quand un Instagrammer installé à Singapour appelé Chester Lee qui s’avère aussi être un tatoueur a posté il y a quelques mois une photo d’une femme avec le bras et la poitrine complètement encré, la tendance est née. L’œuvre aurait nécessité une vingtaine d’heures de travail répartis sur plusieurs mois. La photo récolta pas moins de 7 900 likes sur Instagram et depuis, le hashtag #blackouttattoo prolifère sur la toile avec plus de 2000 occurrences.

 

Quel est le principe ?

Quel est le principe ?

Quel est le principe ?

Le principe est tout simplement d’avoir un tatouage stylé et original. La technique est le plus souvent optée par les grands amateurs de tatouages qui en veulent toujours plus. Certains y ont également recours pour recouvrir d’anciens tatouages qu’ils regrettent ou qu’ils aimeraient juste modifier. En effet, le tatouage blackout est parfait pour ce faire. Mais tous sont d’accord sur l’aspect esthétique minimaliste que ce type de tatouage apporte malgré le fait qu’il soit imposant. Le tatoueur Chester Lee évoque même le fait que le tatouage blackout est « la forme la plus pure de l’art du tatouage ».

 


Est-ce dangereux ?

De manière générale, un tatouage permanent, quel que soit la forme, la taille ou le type, n’est jamais anodin. Se faire tatouer comporte toujours des risques que tous devraient prendre sérieusement en compte avant de se lancer. Le tatouage blackout n’échappe pas à cette règle, cependant, il n’est ni plus ni moins dangereux que le tatouage classique. Cependant, il faut prendre en compte le fait que le tatouage blackout recouvre une plus grande surface de peau donc les risques sont multipliés tout comme avec les grands tatouages. Une infection de la peau pour un tatouage discret n’aura pas les mêmes dimensions que pour un tatouage recouvrant tout le dos par exemple. Un autre danger à prendre en compte pour ce type de recouvrement est le vieillissement de la peau car il est connu que celle-ci vieillie mal avec de l’encre noire. Sans les soins adéquats et avec le temps, les tatouages noirs virent souvent au bleu ou au verdâtre surtout lorsqu’ils ne sont pas protégés du soleil.

 

Conclusion

Le tatouage blackout est très en vogue mais il faut laisser cette mode aux vrais initiés compte tenu de la grande responsabilité que cela demande et des risques que cela implique. Certes, le rendu est exceptionnel et peut être tentant surtout lorsqu’on aperçoit les photos sur les réseaux sociaux mais il faut savoir que ce n’est jamais anodin et la réflexion doit prendre du temps avant de se lancer.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire