Idée tatouage – La tendance du fait-maison

Le tatouage fait l’objet de véritable passion actuellement. Il s’agit d’un phénomène qui prend de plus en plus de l’ampleur auprès des gens, jeunes ou moins jeunes, de tous les genres et de toutes les catégories sociales. Sa pratique devient accrue et les événements comme le Mondial du tatouage qui s’est récemment tenu à Paris l’attestent. Ils réunissent des adeptes désirant rencontrer les meilleurs artistes et en savoir plus sur les dernières tendances sur le sujet. Pour la plupart, un tatouage parfait se défini actuellement par un modèle doté de technique et de créativité artistique exceptionnelles. Cependant, beaucoup jugent que cela ne correspond plus au principe de base du tatouage, d’où la pratique de plus en plus développée du tatouage fait-maison. Ce mouvement suit une tendance du moment appelée DIY ou « Do It Yourself » mais part aussi d’une volonté de casser les codes du dit « tatouage parfait » du moment pour revenir aux vraies sources : faire son tatouage soi-même comme un grand.


Un retour aux sources

Un retour aux sources

Un retour aux sources

Se faire tatouer soi-même c’est revenir à l’essence même du vrai tatouage d’antan ; c’est ainsi une question de démarche, comme pour que l’esprit originel de la pratique du tatouage ne se perde pas à travers des techniques et une mode. En effet, certaines personnes, se sentant dépassées par ce phénomène devenu omniprésent  du tatouage, ressentent le besoin de revenir à un aspect plus basique de la chose. Cette prise de conscience peut toucher n’importe quel adepte du tatouage mais atteint surtout les plus passionnés d’entre eux. Par ailleurs, les tatouages actuels sont devenus beaucoup trop commerciaux, trop onéreux et « sans vie ». Ainsi, si l’on recherche plutôt un tatouage basique, comme au bon vieux temps, autant se procurer le matériel nécessaire et se le faire soi-même ou entre amis.

La recherche de la spontanéité

La recherche de la spontanéité

La recherche de la spontanéité

Il est vrai que se faire tatouer est un acte nécessitant mûre réflexion et cela ne devrait pas changer puisqu’il n’est pas sans risque. Cependant, en rompant avec les pratiques commerciales actuelles du tatouage, c’est aussi la spontanéité du geste que l’on veut retrouver. En effet, pour se faire tatouer dans un studio, il faut prendre rendez-vous,  attendre, faire une ébauche, etc. alors que l’idée de se faire tatouer part souvent d’un événement en particulier que l’on veut de suite marquer sans attendre avant que la magie du moment ne s’estompe. Il s’agit en gros d’un signe de spontanéité et de sincérité souvent embrouillé par toutes les démarches requises en boutique.

Se procurer du bon matériel

Se procurer du bon matériel

Se procurer du bon matériel

Pour s’adonner au tatouage façon maison et fait-maison, il est d’abord nécessaire, voire obligatoire de se procurer le bon matériel. Pour se faire, solliciter des professionnels en la matière est conseillé afin d’éviter les mauvaises surprises et le matériel de mauvaise qualité que l’on retrouve partout sur internet. De plus, lorsque l’on ne se fourni pas en matériel chez des professionnels, on manque les conseils, les modes d’emploi, les astuces de pros et les diverses consignes d’hygiène qui y sont liés. En général, il n’est pas trop couteux de s’acheter son propre matériel. Une machine par exemple coûte dans les 50 euros environs. L’encre, la pédale, les aiguilles et tout le reste non plus ne sont pas trop onéreux par rapport aux prix proposés en studio.


Quelques règles à respecter

Quelques règles à respecter

Quelques règles à respecter

Ce genre de pratique est réservé aux vrais passionnés de tatouage, conscient des risques que cela représente. Ainsi, il est déconseillé de se faire soi-même son tatouage si l’on n’est pas sûr de son choix ou si ce principe de tatouage DIY n’est pas vraiment encore assimilé. Par ailleurs, il est nécessaire, en plus d’avoir du matériel de professionnel, d’être avisé et respectueux des règles d’hygiène et de propreté.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire