Ce qu’il faut savoir avant de se faire un tatouage sur les doigts

La tendance est au tatouage sous toutes ses formes. Celle du tatouage sur les doigts nous intéresse particulièrement. De nombreuses célébrités l’on adopté, à l’exemple de Rihanna, de Shy’m ou encore Cara Delevingne. Aujourd’hui, Monsieur et Madame Tout-le-monde s’y met aussi, à l’intérieur des doigts, sur les phalanges, au dos des mains, etc. De plus, le phénomène ne touche pas forcément des férus de tatouages recouverts de la tête aux pieds. Les zones sont petites et les motifs restent ainsi discrets et mignons, ce qui est parfait  pour ceux qui ne veulent pas encore passer le cap des grands tatouages. Pour ceux qui veulent s’y essayer, voici ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas :


La douleur

La douleur

La douleur

Il faut savoir qu’un tatouage sur les doigts fait très mal malgré sa petite taille. En effet, cette partie du corps est extrêmement sensible d’autant plus que les mains, y compris les doigts, sont remplies de terminaisons nerveuses. Il est donc évident qu’une aiguille qui vient s’enfoncer dans la peau de cette zone-là ne sera pas sans douleurs. Généralement, plus on remonte sur le doigt, plus la douleur est intense. Les tatouages sur la dernière phalange sont ainsi les plus douloureux, jusqu’à en faire pleurer certains. Pour un premier tatouage, cette partie du doigt n’est donc pas une bonne idée ; il vaut mieux commencer plus bas. Heureusement, un tatouage sur le doigt se fait très rapidement à cause de la taille. Cependant, vu la délicatesse de l’endroit, des retouches sont souvent nécessaires, et ce, plusieurs fois.

Les retouches

Les retouches

Les retouches

Justement, en parlant de retouches, la peau des doigts accueille moins  l’encre ce qui fait que les motifs ne ressortent pas toujours comme on le souhaite du premier coup. En sortant de la séance, le tatouage peut avoir un rendu parfait mais au fur et à mesure qu’il se cicatrise, l’encre risque de s’estomper au niveau de certaines lignes tandis que sur d’autres, l’encrage sera parfait. Le motif sera inégal et une, voire plusieurs retouches, seront nécessaires, selon les personnes. Il est nécessaire d’attendre que le tatouage cicatrise complètement pour pouvoir le retoucher. S’armer de patience est donc un bon conseil avant de penser à se lancer dans cette tendance des tatouages sur les doigts. Il se peut même qu’au fil des années, le motif s’estompe encore, ce qui nécessite un retour régulier chez le tatouer pour lui refaire une beauté.

Le rendu

Le rendu

Le rendu

Comme dit précédemment, la peau des doigts est assez particulière. L’encre s’y imprime mal et la perfection sera difficilement atteinte pour un tatouage sur cette partie-là du corps. Lorsqu’il est frais, l’encre tient encore et le rendu est agréable à la vue. Cependant, une fois que le processus de cicatrisation est entamé, l’aspect change de plus en plus. Les couleurs s’estompent peu à peu mais cela est normal ; il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour autant vu que les retouches sont là au cas où cela est vraiment nécessaire. Il faut aussi rappeler que les doigts sont tout le temps en mouvement et sont vivants. Ils se plient, se lavent, frottent et touchent d’autres objets en permanence, ce qui n’est pas sans conséquences sur le tatouage. Il faut donc y penser à l’avance et agir en conséquence en choisissant bien l’emplacement.


Les soins

Les soins

Les soins

Lorsque l’on décide de se faire faire un tatouage sur les doigts, il faut se préparer à bien prendre soin de ses mains. Limiter au maximum le contact avec les agents chimiques, les frottements, les chocs, les contacts fréquents avec l’eau, etc. autant de sacrifices à faire si l’on veut préserver son tatouage sur les doigts au mieux. Aussi, à l’aide d’une crème cicatrisante, enduisez-en l’ensemble de la main, surtout sur la partie tatouée, durant la période de cicatrisation. Même une fois le tatouage sec, il est nécessaire d’en remettre un peu. Par ailleurs, cela devrait constituer une routine à vie : il faut prendre soin de la peau de la main à l’aide de crème hydratante spécifiée pour cette zone. Pour des raisons esthétiques, il vaut mieux avoir de jolies mains, avec de jolies ongles pour que le tatouage ait un meilleur rendu.

Le motif

Le motif

Le motif

Côté motif, non seulement la taille de cette zone du corps ne permet pas beaucoup de sophistication mais en plus, il est nécessaire de choisir des modèles de tatouage simples, sans trop de détails, pour que le rendu soit clair et net. Avec le temps, les motifs compliqués auront tendance à se tasser avec le temps et l’on n’y verra plus grand-chose. Il est préférable d’opter pour des traits ou des lettres ainsi que des lignes claires, non encombrantes et aérées, c’est-à-dire non collés les unes aux autres. A titre d’exemple, une note de musique serait parfait comme tatouage sur les doigts, ou encore un initial, une croix, un cœur, une flèche, etc.

Le tatoueur

Le tatoueur

Le tatoueur

Le choix d’un bon tatoueur est crucial pour la réussite du motif sur le doigt. Certains tatoueurs ne se risquent pas à tatouer certaines zones sensibles du corps mais avec le phénomène de mode qu’est le tatouage sur les doigts, de plus en plus d’amateurs s’y essaient quand même pour l’appât du gain. Il est donc nécessaire de faire le tri entre les professionnels et les amateurs. Il est même recommandé de se tourner vers ceux qui se spécialisent là-dessus. Certains tatoueurs refuseront carrément le tatouage sur cette partie du corps ; d’autres en ont fait leur spécialité. Il faut demander l’avis des experts en la matière et ne pas confier les doigts au premier venu.

Le monde professionnel

Le monde professionnel

Le monde professionnel

Bien que le tatouage se démocratise de plus en plus, il subsiste certains domaines professionnels qui ne le tolèrent toujours pas. En effet, qu’il s’agisse d’un motif et d’un emplacement discret ou non, être tatoué est souvent mal vu dans de nombreux milieux. Les doigts, eux, sont visibles à moins de tout le temps porter des gants, même si un tatouage à cet endroit est discret et petit. Travailler dans un domaine impliquant une relation client ou des rencontres avec des gens d’un certain standing peut s’avérer difficile dans ce cas. Le soin de l’image est délicat. Même dans les domaines sans rencontres avec des clients, le port d’un tatouage peut poser problème. Une entreprise peut se soucier de son standing et du professionnalisme de ses employés et n’accepte pas les personnes tatouées.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire