A Pont-Audemer, les tatouages prennent de l’ampleur

Le tatouage a pris une telle ampleur dans nos vies que l’hypothèse d’un futur où une majorité de français sera tatoué n’est plus à écarter. En effet, le nombre de tatoueurs ne cesse d’augmenter vu la demande devenue incessante et en surnombre de monsieur et madame Tout-le-monde. A Pont-Audemer par exemple, une commune française située dans le département de l’Eure en région Haute-Normandie, deux nouveaux tatoueurs viennent de s’installer en ouvrant leur salon. Les tatouages ne sont plus réservés aux stars ni aux bikers, rebelles et taulards. Désormais, tout le monde, même les personnes les plus normales se tatouent.


Les nouveaux tatoueurs de Pont-Audemer

Les nouveaux tatoueurs de Pont-Audemer

Les nouveaux tatoueurs de Pont-Audemer

A Pont-Audemer, deux nouveaux tatoueurs ont ouvert leur salon de tatouage pour le plus grand bonheur des habitants de la commune. Il s’agit de Baptiste Jean et de Wilfried Queval qui, comme tous les profils types de tatoueurs, sont tatoués de la tête au pied. Les deux compères espèrent fidéliser une clientèle variée très rapidement d’autant plus que leur aventure est basée sur une étude bien élaborée. En effet, le succès du tatouage partout en France n’est plus à prouver. Un sondage a même prouvé qu’un Français sur dix était tatoué en 2010. Quant à la tranche d’âge, si auparavant elle n’était que de 25 à 34 ans, aujourd’hui, elle est de 14 à 80 ans. Il est à noter que Wilfried Queval exerçait à Rouen dans son propre salon avant son arrivée à Pont-Audemer.

Une influence venant des célébrités

Le phénomène du tatouage se répand de plus en plus dans le monde et bien évidemment, la France n’est pas épargnée. Il s’agit de stars comme les chanteurs célèbres à l’instar de Shy’m, Matt Pokora ou encore les footballeurs de renoms comme David Beckham ou Zlatan Ibrahimovic, sans oublier ces nouvelles stars des téléréalités que de nombreuses personnes prennent comme modèles. Ces stars ont cette tendance d’exhiber leur corps en public, comme si elles incitaient à faire comme elles. Les mœurs ont bel et bien évolué puisqu’autrefois, les tatouages n’étaient réservés qu’à la gent masculine du milieu routier, carcéral, militaire ou ouvrier. Le tatouage était alors synonyme de rébellion et de virilité. Actuellement, les deux nouveaux tatoueurs de Pont-Audemer disposent d’une clientèle composée principalement de femmes dont la tranche d’âge se situe entre 18 et 50 ans en moyenne.

Le tatouage comme récit de sa vie

Le tatouage est devenu un bijou de corps à part entière. Il s’agit d’un moyen comme un autre d’embellir son corps, tout comme le sont les colliers, les piercings et le maquillage. Toutes sortes de motifs et dessins y passent : fleurs, roses, étoiles, dessins tribaux, maoris et polynésiens, cœur, … mais aussi des lettres et des dates. Ces tatouages sont le plus souvent empreints de symbolisme. Pour certains, le tatouage est un moyen de raconter sa vie, comme une sorte de journal intime. Il sert à marquer des événements importants en les gravant à lamais sur leur corps. De plus, les gens veulent de plus en plus se démarquer via une histoire personnelle de plus en plus originale. Ainsi demande-t-on souvent aux tatoueurs d’inscrire des initiales, des prénoms, des phrases, des dates, des citations et des proverbes en tous genres. Selon les tatoueurs, de nombreuses personnes se tatouent en souvenir d’une personne décédée : signe de l’infini, prénom, titre de chanson, … D’autres vont même jusqu’à se faire tatouer un visage sur le corps. Le tatouage a pris une dimension toute autre au fil du temps et est donc devenu une manière d’affirmer son identité, son histoire, et sa personnalité.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à A Pont-Audemer, les tatouages prennent de l’ampleur

  1. Jtabime lapeau dit :

    Baptiste il fait de la merde !!!!!

  2. C’est des bon a rien il ne savent que critiquer les autres tatoueurs des alentours, alors qu’ il sont très cher et leurs dessins sont moches il ne savent pas suivre une ligne droite , il n’ y a pas d’ombrage il font que de la merde

Laisser un commentaire