Les 5 erreurs à éviter après un récent tatouage

Le tatouage se démocratise et tout le monde veut s’en faire un. Désormais, la pratique n’est plus tabou peu importe les domaines, les classes sociales et les tranches d’âge. Cependant, qui dit plus de liberté sur le sujet ne signifie en aucun cas qu’il faut tout se permettre. Il existe en effet des normes à suivre pour éviter de mauvaises surprises, surtout une fois le tatouage réalisé, là où il est encore très fragile. Il faut bien sûr en prendre soin comme il faut le protéger. Pour ce faire, quelques gestes sont à éviter. Voici donc les 5 erreurs à éviter après un récent tatouage.

 


Trop nettoyer le tatouage

Trop nettoyer le tatouage

Trop nettoyer le tatouage

Un tatouage récent est une plaie ouverte. Certes, le tatoueur a sûrement recommandé quelques règles d’hygiène le concernant, notamment le fait de nettoyer la partie tatouée de façon régulière les 48 heures après la séance de tatouage, mais il faut savoir que cela ne doit pas se faire n’importe comment au risque d’aggraver la plaie. En effet, il est à éviter de laver la plaie à grandes eaux dans la mesure où le but est de vite la cicatriser. Trop l’humidifier ne fera que produire l’effet inverse. Le nettoyage doit se faire délicatement à l’aide d’une compresse ou d’un linge propre légèrement humidifié en tapotant la partie de la peau fraichement tatouée sans frotter. Après un récent tatouage, les baignades en mer ou à la piscine ou même les bains sont à éviter, non seulement pour faciliter la cicatrisation mais aussi pour éviter les risques d’infection.

 

Ne pas protéger le tatouage

Tant que le tatouage tout récent n’a pas entièrement cicatrisé et séché, la zone reste sensible et une protection est nécessaire. Le temps de cicatrisation dure à peu près trois à quatre semaines. Au cours de cette période, il faut éviter toute exposition au soleil, tout contact avec la poussière, l’eau (sauf pour son nettoyage), les chocs, les frottements (notamment avec les vêtements mais  s’il faut vraiment recouvrir la zone du corps fraichement tatouée, privilégier les vêtements en coton). Les premières 48 heures suivant la séance de tatouage sont les plus délicates d’où la nécessité de l’envelopper dans un film transparent alimentaire, ce qui permet d’éviter les microbes et le contact avec des éléments néfastes ; ce film lui sert également de bouclier contre les éventuels chocs et frottements. Il est important de faire attention pour que le motif ne se déforme ni ne s’efface.

 

Exposer le tatouage au soleil

Exposer le tatouage au soleil

Exposer le tatouage au soleil

Cette erreur est souvent commise dans la mesure où beaucoup se font un tatouage pile en été au moment où il est bon de l’exhiber fièrement avec les petites tenues et les maillots.  Ainsi, certains exposent déjà leur tatouage récent au soleil alors qu’il s’agit de l’ennemi numéro 1 d’une peau en pleine cicatrisation et dont l’encre n’a pas encore séché. Le soleil risque en effet de créer des rougeurs et d’autres tâches permanentes sur la peau, ce qui peut endommager le motif tatoué. Pour éviter cela, il est important d’éviter l’exposition au soleil ou si cela est inévitable, le port de vêtement léger en coton est recommandé. Le meilleur moment pour se faire tatouer c’est en hiver pour qu’il cicatrise rapidement grâce au froid et parce qu’il y a moins de risque d’exposition au soleil. Ainsi, le motif aura séché et cicatrisé depuis longtemps lorsque les beaux jours arrivent et il sera alors permis de l’exhiber autant que l’on veut. Attention toutefois à toujours appliquer une crème solaire à indice élevé car la partie de la peau tatouée reste fragile malgré tout.

 


Ne pas hydrater la peau tatouée

Le secret d’une belle peau saine est l’hydratation et cela est encore plus valable dans le cas d’une peau tatouée. Il est nécessaire de le faire deux fois par jour pour bien faire ressortir les pigments de l’encre du tatouage, qu’ils soient noirs ou en couleur, tout en leur assurant une intensité durable. Les personnes dont la peau est à tendance sèche doivent ainsi hydrater le plus souvent la zone tatouée à l’aide d’une crème hydratante, de préférence sans parfum et hypoallergénique.

 

Frotter le tatouage

Frotter le tatouage

Frotter le tatouage

Les frottements sur tatouage récent risquent également de l’endommager en modifiant le motif ou en l’effaçant carrément dans la mesure où l’encre n’a pas encore séché à ce stade. Frotter le motif fraichement tatoué ne fera également qu’aggraver la plaie en retardant la cicatrisation. Il faut pourtant savoir que durant cette dernière, des démangeaisons se font souvent ressentir et on peine parfois à résister à la tentation de gratter dessus. Il faut savoir prendre le dessus au risque d’avoir une peau marqué et un tatouage endommagé. Dans ces cas, pour aider et soulager au mieux ces sensations de démangeaisons gênantes, on peut appliquer une poche d’eau glacée sur la zone qui démange. La sensation de froid va servir d’anesthésie sur la peau. Il est également bon à savoir que les tatouages colorés cicatrisent plus longtemps que les tatouages noirs. Dans les deux cas, prendre son mal en patience est toujours conseillé si on veut avoir le tatouage de ses rêves.

 

Conclusion

En gros, il faut retenir qu’un tatouage récent est fragile et qu’il faut donc y faire attention. Jusqu’à la cicatrisation, il s’agit d’une plaie dont il faut protéger et prendre soin avec comme motivation de le faire un joli motif de tatouage à la fin du processus. Si pour l’avoir il n’y a qu’à suivre les recommandations du tatoueur et éviter ces 5 erreurs, cela en vaut largement la peine.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire